Agadir Inoumar, Le Grenier Ensoleillé

Le Grenier Ensoleillé


A quelque 70 km de la ville d’Agadir, le grenier fortifié Agadir Inoumar fait figure de joyau architectural amazigh. Inscrit dans la tradition des Igoudar, bien ancré dans l’Anti-Atlas Occidental, Agadir Inoumar est considéré, avec son demi hectare de superficie, comme le plus grand de ses confrères. Construits il y a plus de 3 siècles, ces lieux pittoresques reflètent une culture ancestrale, autant architecturale que sociétale. 

Vivez l’expérience en famille, en explorant ces vestiges humbles et majestueux à la fois, porteurs d’une véritable leçon de vie en communauté. 

Pierre, terre et soleil 


Au premier coup d’œil, la bâtisse semble émerger du sol et se fondre à la perfection dans le paysage. En fait, les murs sont construits de la terre et des pierres, et le soleil tapant a progressivement rendu à ce mélange de matériaux sa teinte ocre originale. Les toitures et les tiges sont faites de bois d’arganier et de laurier rose, tandis que les piliers sont en troncs d’arbre. 

 

S’élevant sur plusieurs étages, Agadir Inoumar se répartit en 5 blocs qui comptent au total 295 niches. Elles sont accessibles par des portes miniaturisées en bois de thuya ou de chêne. De grosses pierres plates dépassant les murs, font office d’escaliers pour monter les étages. 

 

Aucune description ne peut exprimer réellement la beauté et la grandeur du monument. Il advient de se rendre sur les lieux pour contempler cet héritage patrimonial, et surtout pour sentir et comprendre son sens, si bien expliqué par les descendants des ayants-droits.  

Aujourd’hui c’est un lieu touristique prisé, et une association gère et préserve les lieux. Pour le visiter, le tarif est de 50 dhs par adulte.

Un savoir vivre ancestral 


Agadir Inoumar témoigne d’une ingéniosité architecturale et surtout organisationnelle. Les cellules appartenaient aux familles ayant participé à sa construction, et chaque famille disposait souvent d’un étage complet, dont la propriété se transmet encore à ce jour. Elles étaient utilisées pour stocker les denrées alimentaires, ainsi que les objets et les documents précieux. Les lieux comprennent aussi un réservoir d’eau, une mosquée et un abri pour les montures et le bétail.La gestion des lieux était conférée à l’Amin (littéralement homme de confiance), qui veillait et entretenait les espaces communs et les magasins.

 

Agadir Inoumar avait aussi une fonction défensive. Il servait de refuge pour les femmes, les enfants et les personnes âgées qui fuyaient les attaques des autres tribus. Une tour de garde accentue ce caractère défensif, complétée par la défense naturelle qu’offrent les figuiers et l’Oued.

Le saviez-vous ?


Cette merveille se trouve à seulement 1h30 d’Agadir et les routes sont praticables par véhicule léger jusqu’à une centaine de mètres des lieux.  

Pour s’y rendre depuis Agadir, prenez la N1 jusqu’à Ait Melloul, puis la P1009 menant à Biougra. Prenez ensuite R105  jusqu’à Imi Mqourn. Là, prenez la route goudronnée à gauche sur 6.5Km vers le village de Tagounite. Peu avant d’arriver à ce village, tournez à droite et prenez la piste vers le douar d’Ighirane. Garez votre véhicule à l’ombre et continuez à pied sur un Km en suivant le sentier qui mène aux lieux. (30.163250, -9.108944)

Découvrir

Dans les alentours